🔳 Caterham Super Seven 600 & 2000 (2022). Machines à remonter le temps

Nostalgique de la belle époque des barquettes Super Seven ? Catheram a pensé à vous avec les Super Seven 600 et 2000. Ces réinterprétations modernes vendues en kit à monter soi-même devraient raviver les souvenirs émus des plus passionnés et les ramener au cœur des années 70. Un joli coup d’œil dans le rétro mis en lumière par la firme de Crawley à travers un court métrage « so British ».

Les deux font la paire. Caterham sort non pas une, mais deux Super Seven à l’apparence comparable mais à la mécanique bien différente. D’un côté la 600, élégante et civilisée et de l’autre, la 2000, non moins distinguée mais autrement plus performante.

La Super Seven 600 embarque un petit 3 cylindres turbo Suzuki de 660 cm3 fort de 84 ch. De quoi se faire plaisir grâce à un poids plume (non communiqué à ce jour). Le 0 à 96 km/h (60 mph) est annoncé en 6,9 s tandis que la vitesse de pointe est de 169 km/h. Suffisant pour s’offrir des sensations cheveux aux vents quand les tranquilles balades estivales viennent à lasser les occupants de cette petite biplace décapsulée.

Le tarif de la Super Seven 600 débute à 29 990 £, soit environ 34 350 €. Pas excessif pour une auto plaisir, notoirement décalée aux prestations qui le sont tout autant.

La Super Seven 2000 profite quant à elle d’un moteur Ford Duratec 2.0 de 180 ch. Avec une telle cavalerie, le petit roadster s’offre des accélérations dignes d’une supercar puisque 4,8 s lui suffisent pour passer de 0 à 96 km/h (60 mph). La vitesse de pointe s’égalise quant à elle à 209 km/h. Et pour les plus sportifs désireux d’aller grater quelques dixièmes de seconde supplémentaires sur circuit, de nombreuses optimisations sont disponibles en option tels un différentiel à glissement limité, des suspensions sport, une barre anti-roulis arrière ou encore des freins ventilés à l’avant.

La Super Seven 2000 est proposée à partir de 39 900 £, soit environ 45 800 €. Un surplus de plus de 10 000 € par rapport à la 600, amplement justifié par des performances de haut niveau. Comptez plus, naturellement, si vous souhaitez que ces deux petits roadsters vous soient livrés prêts à l’emploi, entièrement montés.

Ces deux machines à remonter le temps personnalisables à souhait seront vendues au Royaume-Uni mais pourront également être importées, notamment en France. Une bonne nouvelle pour les mordus de la marque dans l’hexagone.

Et pour présenter ces deux dernières réalisations néo-rétro, Caterham a eu la bonne idée de les mettre en scène dans un clip aux accents so seventies en mode gentleman driver qui ne manque pas de charme.

C’est la Vidéo de la semaine 50/2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s