⬜ Volkswagen Phaeton

Une Phaeton, incarnation déchue du luxe selon Volkswagen, repérée le 12 février 2022 à Saint-Lary-Soulan dans les Pyrénées. Retour sur cette singulière berline (très) haut de gamme relativement méconnue qui n’a jamais su trouver son public.


La Phaeton, placée au sommet de la gamme Volkswagen, faisait office d’OVNI dans le catalogue du constructeur allemand. Fruit d’une décision un peu folle de Ferdinand Piëch alors Président du directoire du groupe Volkswagen, elle est à l’évidence l’une des « voitures du peuple » les plus atypiques de l’histoire de la firme de Volfsburg.

Produite à environ 84 000 exemplaires de 2002 à 2016, elle a connu pas moins de 4 phases et fut déclinée en 2 versions : une « courte » (5,05 m) et une « longue » (5,175 m).

Rivale des Mercedes Classe S, BMW Série 7 et Audi A8, le vaisseau amiral de Volkswagen a eu droit à une large palette de motorisations essence et diesel.

Moteurs essence :

  • 3.2 V6 241 ch (0 à 100 km/h en 9,2 s),
  • 3.6 V6 280 ch (0 à 100 km/h en 8,9 s),
  • 4.2 V8 335 ch (0 à 100 km/h en 6,9 s),
  • 6.0 W12 450 ch (0 à 100 km/h en 6,1 s).

Moteurs diesel :

  • 3.0 V6 TDI 224, 233, 240 et 245 ch (0 à 100 km/h entre 8,3 s et 9,1 s),
  • 5.0 V10 TDI 313 ch (0 à 100 km/h en 6,9 s),

Chaque version était proposée avec une boîte automatique Tiptronic à 6 rapports, une suspension pneumatique et une transmission intégrale 4Motion. Dimensions généreuses et poids conséquent (entre 2,1 et 2,6 tonnes à cause d’un lourd châssis en acier), faisaient de la Phaeton une véritable limousine aux prestations exclusivement portées vers le luxe. Le sport n’était en effet pas son créneau en dépit de motorisations puissantes et coupleuses.

Basée sur la plateforme D1 des Bentley Continental GT et Flying Spur (avec l’empattement le plus long des voitures du groupe Volkswagen), la Phaeton ne rencontrera jamais le succès escompté en raison d’un cruel déficit d’image dû à un blason trop roturier pour ce type de véhicule. Résultat : Volkswagen perdra 28 000 € sur chaque modèle produit ! Un véritable gouffre pour le groupe qui aura maladroitement voulu faire du très haut de gamme avec sa marque généraliste.

Aujourd’hui rare et sous-estimée, la cote de la Phaeton est au plus bas, faisant de ce modèle hors norme une affaire pour ceux qui souhaitent goûter au paradoxe de rouler dans une ambiance aussi luxueuse que décalée. Avis aux amateurs !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :